Avez-vous déjà rêvé de commencer une nouvelle vie sur une nouvelle planète? Ou peut être préféreriez vous incarner l'un de ses habitants?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫

Aller en bas 
AuteurMessage
Prussia H.

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 25
Localisation : In my Home ♫

MessageSujet: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mer 16 Jan - 1:16



H.

Prussia

•• En Général

Age : 28 ans
Sexualité et Situation : Hétéro / Mariée à la mort ♪
Sexe : Culotte !
Pouvoir : Les éclairs, le son et l'air
Race : Fiancée de la mort
Métier : Assassin ♪ Alias scientifique





•• Ce que je vois dans mon miroir


Prussia a l'allure d'une jeune (Ou vieille vu son âge...) russe. De longs cheveux touffus argentés habille son corps tout entier. Couper en dégrader, ont peu remarquer différents étages. Une frange habille son front, à peine visible. Ses oreilles sont cachés par deux longues mèches qui s'arrête au niveau de son menton. Son visage est fin et pâle. Comme la pâleur de la mort ! Sa bouche est fini est pulpeuse, le petit parfum de cerise lui donne un air exquis et fruité. On a presque envie d'y goûté. Ses pommettes sont rarement rosé, voir jamais. Une cicatrice de "guerre" trône fièrement sur sa joue droite. Ses yeux en amande sont de diverses colories. Du rouge au gris, en passant par le violet. Ont ne peut pas réellement définir la couleur de son regard. Il varie souvent. Ses longs cils argentés servent d'envoutement. Sous un doux soleil, vous les verrez s'illuminer, cela endort vos soupçons. Oui, une femme s'est être dangereuse quand elle sait se servir de ses atouts. Elle mesure 1M70 pour une masse de 65 Kg. Sa poitrine est plus que généreuse, un bonnet D. Qui ça tente ?

A part cela, elle adore s'habiller comme les soldats dans les tranchées. Bien entendue, c'est l'assortiment du commandant qu'elle porte, elle ne souhaite pas se rabaisser en portant des vêtements de sous soldats. De sous espèce. Elle porte des minis jupes, peu importe le temps. Assortie a ses talons haut de 10 cm a peu près.





•• Mon caractère


Prussia est une femme avec un niveau intellectuel extra. Elle ne se laisse pas berner si facilement, elle observe, analyse et contre attaque. Une vrai battante dans l'âme, elle se considère comme un vraie petit soldat. Il ni a pas que l'apparence mais aussi le mental. Il est dur comme fer ! Vous n'arriverez pas a la blesser aussi facilement, il vous faudra beaucoup de talent et d'imagination. C'est une femelle de caractère, une vraie lionne sauvage. Quand une chose l'intéresse, elle ne lâche pas prise jusqu'à l'obtention de l'objet / la personne / l'information. Son vraie métier c'est pêcher les âmes de pauvres innocents. Mais comme elle travail que quelques mois par an, elle a décidé de devenir scientifique en prime. Pas pour arrondir c'est fin de mois, simplement par intérêt. Elle aime être instruit et instruire les autres. Ce qu'elle aime par dessus tout, c'est disséquer des grenouilles ou des souris. Les voir courir dans tous les sens ou gigoter en voyant la lame briller sous la lumière. Une vraie petite sadique. Quoi de plus normale pour l'une des fiancée de la mort ? Elle aimerai, une fois, chasser en dehors de l'automne. Mais seulement si le pauvre inconscient lui demander, elle respecte les règles. Pas par obligation, simplement par sympathie. Car malgré ses airs de grande femme intouchable, elle aime échanger des mots avec de parfait inconnue. Ce qui la rend ouverte mais mystérieuse.

Sa passion, a part faucher des âmes, c'est de pouvoir écrire ses ressentie dans un journal. Bien caché, je précise. Pour ne pas qu'il tombe entre les mains d'un imbécile heureux. Sa seule phobie, c'est qu'on vienne lui dire que la mort ne veut plus d'elle. Elle aime la mort, elle la considère comme sa mère. Ce qui naît cendre, redeviendra cendre. Ceci est sa devise. Alors préparez vous mentalement, car cette fille, ce n'est pas le diable en personne. Mais elle pourrait le devenir dans les prochaines années a venir !





•• Ma vie


L'adoption d'un pays :

Nous sommes en 1940, une famille modeste attends l'arriver d'un enfant en Russie. Le père est employé dans une mine de charbon, crachant de la fumée noir a tout va. Alors que la femme est mère au foyer, ne faisant rien de sa vie, a part s'occuper de la maison.
Malheureusement pour le couple, il n'avait pas de quoi élever un enfant, les moyens leur manquait.
Après la naissance de la jeune Prussia, les parents prirent la décision de l'envoyer en France chez la grande tante de la femelle. Elle vivait dans un milieu aisé, elle pourrait donc élever leur fille dans de bonne circonstance et lui offrir l'école. Il l'envoyèrent donc sur Paris, a même pas deux ans, Prussia quitta son pays natale pour en adopter un autre.

Malheureusement pour la jeune fillette, la grande tante n'accepta pas l'enfant. Elle ne souhaitait pas prendre la responsabilité d'élever un enfant ne venant pas d'elle et encore moins de lui offrir un toit et son héritage. La jeune russe fini donc en foyer. Mais en période de guerre, ils étaient livrer a eux même entourer de quatre murs. Les bombardements sourds rendait les enfants sauvage et nerveux, toujours sur la défensive. C'est ainsi que Prussia eu la cicatrice qui règne en maître sur sa joue droite. Elle dormit trois jours pour se remettre de cette blessure. Sa haine grandit de jour en jour, la rendant folle allié. Elle étudia les sciences et la biologie à partir de ses huit ans. S'intéressant plus particulièrement au corps humains et a ses faiblesses. Ce qui l'intéressa allait devenir son arme ultime. Elle compris que la connaissance des choses était capitale pour survivre dans ce monde rempli de déchets et de violence.

Elle se vengea comme il fut, les deux filles qui l'avait défigurer a jamais paya le prix de leur vie. C'est a l'âge de ses seize ans qu'elle demanda son émancipation.

La découverte de l'éducation :

Elle se prit une chambre de bonne, non loin de sa fac, au dessus de son lieu de travail. En effet, Prussia prit un travail en tant que fleuriste pour s'offrir le luxe de vivre seule, tout en payant sa faculté. Elle était excellente et avait comme projet ambitieux, de devenir scientifique en laboratoire pour la création de nouveaux médicaments. La première année se passa sans accros, se créant quelques amis, elle profita de sa "liberté". Elle se considérait comme une personne des plus banales. Mais ce n'était pas le cas, et elle s'en rendit vite bien compte.
C'est lorsqu'elle invita ses amis chez elle, dans son taudis, qu'ils prirent conscience que Prussia était une jeune femme épouvantable. sans pitié pour la vie, quelle qu'elle soit. Dans sa chambre de bonne se trouvait : des étagères avec des bocaux rempli d'un liquide sulfureux qui conservait des parties d'animaux, une cage rempli de souris toute difforme, des plans d'exécution était poser sur son bureau, à la vue de tout le monde. Ils prirent peur, arrêta le pot et partir tous ensembles. La peur au ventre.
Le lendemain, tout le monde la regardait bizarrement à la fac. Les nouvelles avaient été rapide, elle pensait devoir affronter le regard de ses "amis" mais pas de toute la faculté.

La deuxième année arriva. Et c'est la qu'elle rencontra son professeur de biologie. Elle n'en avait pas en première année, et ce jeune homme ne laissait pas le coeur bestiale de la jeune femme russe. Elle avait maintenant vingt et un ans. Le temps avait filer a une vitesse inimaginable pour elle, elle avait passer son bac en candidat libre a ses dix huit ans et l'aait reçu avec les félicitations du lycée.

La dernière année de fac se termina, et elle admirait toujours son professeur de loin. Sans oser lui montrer ses sentiments et subir les moqueries de ses camarades. Pas par peur des représailles mais par peur de faire un meurtre. Elle ne voulait pas gâcher toutes ses chances de réussite et était assez intelligente pour subir en silence les paroles infantiles de ses "adultes".

Son envole dans le milieu scientifique était imminent. Elle fût embaucher par l'un des plus grand laboratoire parisien. Après l'obtention de sa licence, bien entendue.

L'amour est nocive :

C'est a ses vingt cinq ans, qu'elle croisa de nouveau la route de M.HORTENS, son professeur de biologie. Lors d'une conférence d'un grand littéraire de l'époque. Pendant près d'un an, il se donnèrent des rendez-vous privé. Ou plutôt, scientifique. Les deux passionnés de corps humain discutèrent des heures autour d'un verre ou d'un dîner de cette matière. Ou plutôt, de ce métier !
Mais au bout d'un moment, M. H en eu marre de ce petit jeu. Les discussions partait sur des sujets plus personnels vers la fin et cette femme le faisait bouillir de l'intérieur. Lui donnant le désir de toucher un corps chaud et vivant, autre que pour le disséquer. C'est alors qu'il lui fit la cour. Se mettant a genoux au milieu de la foule de la terrasse du café du coin. Il lui demanda sa main, elle accepta, quelque peu gêné de tant d'attention mal intentionné des personnes environnants.

C'est a ses vingt six ans que les tourtereaux se marièrent. Entourer de la famille de M. H ainsi que leurs collègues de travail. Les plus intimes, bien entendue. Le mariage était sobre mais élégant. Tout était parfait. Leur amour, leur lune de miel, leur mariage, leur vie de couple au quotidien. Car oui, elle avait enfin abandonné sa chambre de bonne pour s'installer avec l'homme de son "coeur".

C'est six mois plus tard, qu'ils prirent de nouveau des vacances en amoureux. Ils avaient choisit de s'éloigner dans la campagne. Dans une maisonnette entourer de forêt et de champs, avec un petit étang rempli de nénuphar dans le jardin. Les deux y trouvèrent leur plaisir. L'homme aimait l'eau et ses plantes aquatiques. La femme elle, aimait entendre le chant doux et accueillant des oiseaux au lever du jour, ainsi que la forêt avec son odeur d'humidité.
Ils firent plusieurs activités, tel que : Des baignades dans l'étang, des paries sur les courses de chevaux sauvage, des balades en forêt, ... .

Malgré tout le bonheur, le trop plein de bonheur dirais-je, les faibles anti-corps de la russe lui jouèrent un mauvais tour.

La maladie du nénuphar :

En rentrent sur Paris, faible et pâle comme la mort. La jeune fille de l'empire de l'est respirait faiblement avec un sifflement a faire pleurer les âmes sensibles. Son époux, inquiet, appela l'un des plus grands médecins de l'époque. Il examina la jeune femme et fit une grimace. Il écrit alors une ordonnance, où, il prescrit des antibiotiques. Lui demandant de rester au froid, entourer de fleur et de boire que deux cuillèrés d'eau par jour. Jusqu'à l'opération.

Elle a maintenant vingt huit ans, son poumon droit n'a pu être sauver du nénuphar qui poussait en son sein et il ne lui restait que le gauche. Qui a lui aussi, été contaminer par la semence humer de cette fleur maléfique ! Elle s'était battue treize mois contre cette maladie qui était devenu à présent incurable. Elle attendit sa fin, entourer de son époux, regrettant de n'avoir pu lui offrir une descendance. Regrettant d'être si faible physiquement, regrettant de devoir le quitter, regrettant de ne plus pouvoir disséquer a ses cotés, regrettant son futur qui lui souriait a perte de vue. La fleur echlos en son sein, lui coupant ainsi tout oxygène. C'est avec un regard inquiet qu'elle perdit son âme. Et l'offrit à la mort, qui l'accueillit en sont sein, heureux d'avoir trouver une nouvelle fiancée, qui il le savait, allait faire des merveilles. Et surtout, la divertir comme jamais !

Inspiré de Vian Boris pour la maladie du nénuphar. Du livre "L'écume des jours".





•• IRL

Prénom : Kaorii
Age : 20 ans
Sexe : Culotte
Comment as-tu connu le forum ? : Nouille ♥
Code du règlement : Validé par la nouille
Autre chose ? : blabla


Fiche entièrement crée par Hina Sweet de Templactif.




Dernière édition par Prussia H. le Mer 20 Fév - 0:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurikawa Aoi
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 22
Localisation : Dans mon bureau.

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Jeu 17 Jan - 18:17

T'es marié à Kirai? x3
Bienvenue ma petite nouille d'amour! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eteria.forum-gratuit.net
Ashio de Kudamo
Admin
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mer 23 Jan - 13:10

Alors là je ne suis absolument pas d'accord ! C'EST MOI SON MARI !!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurikawa Aoi
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 22
Localisation : Dans mon bureau.

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mer 23 Jan - 20:45

Ashio précise que tu es celui de Kirai avent qu'il y ait des confusions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eteria.forum-gratuit.net
Mitsuzuko Iökamî

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 20
Localisation : N'importe où, essaie de me trouver! ♥

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Jeu 24 Jan - 12:37

HUHUHU, une autre fiancée d'la mort! 8D (pauvre Ashio xD) J'aime beaucoup ta fiche, j'ai hâte de lire l'histoire! ^^

Welcooooome! /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashio de Kudamo
Admin
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Ven 25 Jan - 11:24

C'est pas drôle Mistu ! Imagine on te pique ton mari tu réagirais pareil !
Sur ce Future fiancé de la mort : si tu touche à MA femme je te casse la figure è é et je sais qui tu es en plus ! Xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Kinori

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Dim 27 Jan - 16:29

Hé hé ! Ashio se fait bizuter !
Vite vite la story ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashio de Kudamo
Admin
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 04/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Jeu 14 Fév - 11:46

Aller encore un peu de patience et nous aurons l'histoire pas vrai ? :0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruna Sennar

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mar 19 Fév - 18:13

Ce soir normalement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prussia H.

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 25
Localisation : In my Home ♫

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mar 19 Fév - 19:39

Sache, très cher Ashio, que je n'ai point l'intention de toucher a ta "belle". Je suis une fiancée de la mort, certes, mais j'ai mes propres règles Cool

Merci a vous tous, je me met a écrire l'histoire tout de suite ♪

Edit : Ma fiche est terminé, en espérant que l'histoire plaise !

Et merci beaucoup ma Nouille pour ta patience, ainsi qu'à ma futur collège Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurikawa Aoi
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 22
Localisation : Dans mon bureau.

MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   Mer 20 Fév - 18:26

Ca m'a fait sourire quand j'ai vue le nénuphar dans le poumon...
Parce que oui, j'ai lu l'écume des jours.
(je suis plus cultivé que toi Ashio! Nyahahahaha)

Bref t'es validé ma petite nouille :3
Au fait la mort est une femme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eteria.forum-gratuit.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort n'attend point : Fiche : 100 ♫
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La nouvelle terre d'Etéria. :: Pour Commencer :: Présentations-
Sauter vers: